But du Marseillais André Ayew (au centre), mardi soir sur la pelouse de Dortmund, lors de la sixième et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Après un début de soirée cauchemardesque, l'OM s'est repris et a remonté un handicap de deux buts pour finalement arracher dans les dernières minutes de la rencontre une victoire (3-2) contre le Borussia Dortmund, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. /Photo prise le 6 décembre 2011/REUTERS/Wolfgang Rattay

 

 L'Olympique de Marseille a remonté un handicap de deux buts face au Borussia Dortmund mardi soir (3-2) pour arracher sa qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions, lors de la dernière journée de la phase de groupes.

Eliminés à quatre minutes de la fin du match, les Marseillais ont décroché la deuxième place du groupe F grâce à un but providentiel de Mathieu Valbuena, qui venait d'entrer en jeu.

Avec dix points engrangés en six matches, soit un de plus que l'Olympiakos le Pirée qui a battu Arsenal 3-1, l'OM gagne le droit de figurer parmi les 16 meilleurs clubs européens pour la deuxième année consécutive.

Les données du problème étaient simples pour ses joueurs: un succès leur assurait la qualification. Ils ont pourtant encaissé deux buts en 32 minutes, avant de revenir au score par Loïc Rémy et André Ayew, puis de l'emporter.