Blog de John

vendredi 13 janvier 2012

Y2J est de retour !

 

 

Depuis le 2 janvier 2012, c'est officiel Chris "Y2J" Jericho est revenu à la WWE, deux ans après l'avoir quitté. Des vidéos nommés "Control' avaient depuis des semaines fait trembler de peur les fans car elles prédisaient la fin du monde. Chris Jericho est arrivé sans rien dire en tappant dans les mains de ces fans passant ainsi pour un 'face", même si à Memphis, il y a eu quelques huées. Le 9 janvier, il refait une apparition similaire, mais est complétement incapable de parler tellement pris par l'émotion. Des explications seront à tirer au clair pour ce catcheur, considéré comme l'un des meilleurs catcheurs de tous les temps, et également membre d'un groupe d'heavy metal nommé Fozzy.

Posté par John880 à 13:13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Y2J est de retour !

 

 

Depuis le 2 janvier 2012, c'est officiel Chris "Y2J" Jericho est revenu à la WWE, deux ans après l'avoir quitté. Des vidéos nommés "Control' avaient depuis des semaines fait trembler de peur les fans car elles prédisaient la fin du monde. Chris Jericho est arrivé sans rien dire en tappant dans les mains de ces fans passant ainsi pour un 'face", même si à Memphis, il y a eu quelques huées. Le 9 janvier, il refait une apparition similaire, mais est complétement incapable de parler tellement pris par l'émotion. Des explications seront à tirer au clair pour ce catcheur, considéré comme l'un des meilleurs catcheurs de tous les temps, et également membre d'un groupe d'heavy metal nommé Fozzy.

Posté par John880 à 13:13:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 15 décembre 2011

Le plus gros chien du monde !

 

 

Selon le livre Guiness des records, le plus gros chien du monde s’appelerait Hercules. Son cou mesure 37 pouces et il pèse plus de 280 livres! Le maître du chien dit ne rien lui donner de spécial à manger, seulement de la nourriture pour chiens ordinaire. Et il grossit, grossit.

Incroyable cette photo du plus gros chien du monde, il est presque aussi gros qu’un petit cheval!

plus-gros-chien

Posté par John880 à 12:12:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 8 décembre 2011

Affaire Amityville : histoire vraie ou simple canular ?

 

L’affaire d'Amityville est un ensemble d'événements survenus entre 1974 et 1976 et ayant pour théâtre une demeure située au 112 Ocean Avenue, dans la petite ville côtière d'Amityville, sur Long Island, à l'est de New York, États-Unis. Dans la nuit du jeudi 14 novembre 1974, Ronald Junior, fils aîné de la famille DeFeo, y assassina au fusil ses parents et ses frères et sœurs pendant leur sommeil.

Suite au rachat de la maison en 1975 par une autre famille, les Lutz, le lieu et son histoire tragique furent l'objet de nombreuses spéculations et assertions d'ordre paranormal (quant à des phénomènes de hantise, de possession démoniaque). Cette partie de l'affaire, postérieure aux faits, inspira une série de livres et de films d'horreur américains. Le premier de ceux-ci, le livre Amityville : La Maison du diable de Jay Anson, fut très tôt critiqué quant à ses motivations, son prétendu sérieux et son style sensationnaliste.

Après de nombreuses années de controverse, il fut démontré que les évènements postérieurs à la mort des DeFeo furent très largement exagérés à des fins promotionnelles médiatiques. Il est aujourd'hui admis que l'affaire d'Amityville, outre le sextuple meurtre de la famille DeFeo, fut une manipulation médiatique dont Jay Anson et la famille Lutz ont été les principaux acteurs.

En 2010, la maison est mise en vente pour environ 1 million d'euros

La maison est située dans les quartiers aisés d'Amityville, au 112 Ocean Avenue, à l'époque. Elle fut édifiée en 1928 sur quatre niveaux (deux étages) dans un pur style colonial Hollandais. Après les événements, et probablement après la diffusion du film, les deux lucarnes du dernier étage sont souvent perçues comme les yeux du Diable. Après les meurtres, la maison fut repeinte en blanc par l'agence immobilière. En effet, son passé macabre n'attirant gère d'éventuels acquéreurs, sa couleur sombre n'arrangeait rien.

De nombreux mythes particulièrement fantaisistes ont été conçus postérieurement pour justifier les « événements » décrits par la famille Lutz et Jay Anson. Parmi ces récits, dont l'invraisemblance a été démontrée, on peut citer l'histoire d'un certain John Ketchum qui, chassé de Salem vers la fin de l'an 1600 pour sorcellerie, aurait vécu à l'endroit même où a été érigée la maison. D'autres récits préfèrent voir Amityville comme le site d'un ancien cimetière indien. Ces récits sont très empreints de la mythologie fantastique américaine, et n'ont aucun fondement historique.

En 1965, la famille DeFeo achète et s’installe dans la maison. Le père, Ronald DeFeo Sr., est directeur général de La Brigante-Karl Buick Concession à Brooklyn. Il est marié à Louise Brigante et ils ont cinq enfants : Ronald Jr., 23 ans, Dawn, 18 ans, Allison, 13 ans, Mark, 12 ans et John 7 ans.

Le mercredi 13 novembre 1974, à 3 h 15 du matin, Ronald DeFeo Jr. prend son fusil calibre 357 magnum, et assassine son père, sa mère, ses deux frères et ses deux sœurs pendant qu'ils dorment dans leurs lits respectifs.

Le 13 novembre 1974, à 18 h 35, la police reçoit un appel téléphonique d'un certain Joey Yeswit. Ce dernier les appelle pour leur prévenir qu’un jeune homme est passé dans un bar pour signaler que toute sa famille avait été tuée, qu’il s’est rendu sur les lieux avec le jeune homme et plusieurs autres personnes et qu’ils y ont en effet découvert les cadavres de toute la famille. Dix minutes plus tard, la police arrive sur les lieux et y constate le meurtre de toute la famille DeFeo.

Ronald DeFeo Jr. affirme avoir passé la nuit chez ses parents mais ne pouvant s’endormir, avoir quitté la maison vers 4 heures du matin pour aller travailler. Il prétend avoir ensuite passé la journée à travailler, essayé plusieurs fois de contacter ses parents par téléphone et finalement décidé d’aller les voir en fin de journée, découvrant ainsi le massacre. Au fur et à mesure des interrogatoires, les doutes des policiers et les contradictions du fils aîné amènent les inspecteurs à le considérer comme suspect. Finalement après plusieurs heures d’interrogatoire, Ronald DeFeo Jr. avoue le crime.

L'audition préliminaire a lieu le 22 septembre 1975 ; on plaide la folie pour Ronald DeFeo Jr. Ce dernier prétend que c'est le diable ou des voix qui lui auraient dit : « attrape-les, tue-les », mais Ronald DeFeo Jr. est condamné à six peines consécutives d'emprisonnement de vingt-cinq ans à la prison spéciale de Danemorra. L’affaire est classée par les scientifiques qui refusent d’y voir autre chose qu’une folie meurtrière.

Quand il se retrouve derrière les barreaux, la maison familiale est mise en vente au prix de 80 000 dollars.

Depuis lors, la maison est passée entre de nombreuses mains et aucun des propriétaires qui l'ont achetée après les Lutz n'a jamais signalé une quelconque manifestation anormale. Un grand nombre des phénomènes décrits ont trouvé une explication banale[Laquelle ?]. De nombreuses contradictions et déformations dans les propres propos de la famille Lutz jettent par ailleurs un voile de discrédit sur leur récit.

La ville d'Amityville ne fait aucune publicité sur ce que la population continue de considérer comme un vieux fait divers monté en épingle par une presse avide de sensations.

À la fin du mois de mai 2010, la célèbre maison est mise en vente au prix de 1 150 000 dollars (929 315 €) [2],[1].

C'est finalement en août 2010, que la maison fut vendue. En ce même mois, après l'achat de la maison, les propriétaires ont organisé un vide-grenier dans leur nouvelle maison. Des centaines de personnes étaient présentes pour l’évènement. Ils étaient autorisés à entrer dans la maison, mais n'ont pas eu accès au sous-sol et aux étages[3].

Les Lutz se retrouvent associés avec l'écrivain Jay Anson pour raconter leur cauchemar dans un livre qui devient un best-seller publié sous le titre original de : The Amityville Horror - A True Story en 1977. Bien que sous-titré « histoire authentique », il est la risée des spécialistes. Les parapsychologues soulignèrent incohérence et distorsions[réf. nécessaire].

Stuart Rosenberg s'inspire également de cette histoire afin de réaliser un film en 1979. Il accomplit un « exploit » artistique avec le film Amityville, la maison du diable : montrer un spectacle d'horreur avec du matériel quotidien. La maison d'Amityville (reproduite pratiquement telle quelle, spécialement pour le tournage de ce film) se transforme lentement, intensément, en une demeure menaçante.

Lien en 6 vidéos sur cette affaire :

http://youtu.be/AA4Ag5H8me8

http://youtu.be/hA0jXrvVJNs

http://youtu.be/JAbs7zYWWa4

http://youtu.be/vww3xvqqaLg

http://youtu.be/U3xVDao3quQ

http://youtu.be/cj95Peya8pc

Posté par John880 à 13:08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

La zone 51 : une des histoires les plus mystérieuses au monde

 

 

La zone 51 est une aire géographique du Nevada aux États-Unis — aussi appelée Dreamland, Watertown, The Ranch, Paradise Ranch, The Farm, The Box, Groom Lake, Neverland ou encore The Directorate for Development Plans Area — où se trouve une base militaire dite secrète, testant entre autres des appareils expérimentaux.

Le milieu ufologique la reprend fréquemment à son compte pour élaborer diverses théories conspirationnistes suggérant des relations secrètes entre l'armée américaine et des extraterrestres. Elle est principalement connue sous son appellation anglaise Area 51.

Le gouvernement américain reconnaît l'existence du complexe de Groom Lake, mais ne se prononce pas sur ce que l'on y fait. Contrairement au reste de la NAFR, la zone entourant le lac Groom est hors-limite de façon permanente au trafic aérien civil et militaire régulier. Même les pilotes de l'armée de l'air qui s'entraînent dans la NAFR sont sévèrement réprimandés s'ils s'aventurent dans la « boite » nommée R4808E entourant l'espace aérien de Groom Lake.

La sécurité au sol du périmètre est fournie par des gardes en uniformes employés par la firme EG&G qui patrouillent dans des camionnettes Jeep Cherokee blanches, ou des camionnettes Ford ou Chevrolet couleur sable. L'uniforme des gardes leur a valu le surnom de « camo dudes » (mecs camouflés). Bien que les gardes soient armés de fusils d'assaut M-16 et qu'ils soient autorisés à les utiliser, aucun incident violent n'a été rapporté ; les camo dudes se contentent habituellement d'escorter les visiteurs à l'extérieur du périmètre et d'attendre le sherif du comté de Lincoln qui leur inflige une amende d'environ 600 $. Certains ont par la suite reçu des visites d'agents du FBI [8] ; d'autres ont été détenus à l'extérieur du périmètre pour avoir simplement pointé leur caméra en direction de la base[9]. Les gardes sont aidés dans leur tâche par des détecteurs de mouvements et par des hélicoptères HH-60 Pave Hawk.

La base n'apparaît sur aucune carte officielle du gouvernement américain ; la carte topologique de la région ne mentionne que la mine abandonnée des Monts Groom, et les cartes d'aviation civile pour l'État du Nevada montrent un grand espace restreint, mais l'incluent dans l'espace aérien restreint de Nellis. De la même façon, la page de l'Atlas National montrant (en)les terres fédérales au Nevada ne fait pas la distinction entre la base de Groom Lake et le reste des installations de la NAFR. Avant d'être rendues publiques, les images prises par le satellite Corona dans les années 1960 ont été altérées. A la suite de requêtes du public dans le cadre de la loi sur l'accès à l'information, le gouvernement a répondu que ces clichés semblaient avoir été détruits (image prise par Corona). Les images prises par le satellite Terra, qui étaient disponibles au grand public, ont été retirées des serveurs web, incluant le service Terraserver de Microsoft, en 2004. Les images prises par le satellite Landsat 7 sont toujours disponibles et sont celles qui sont utilisées par le programme Google Maps. Des images d'origines autres que la NASA, telles que des images à haute-résolution russes et du système commercial IKONOS sont aussi disponibles.

Certains logiciels commerciaux permettant aux pilotes de faire leurs plans de vols listent les coordonnées des pistes de la base de Groom Lake sous le nom de Homey, Nevada, sans toutefois en préciser la teneur.

Le gouvernement de l'État du Nevada, reconnaissant le potentiel touristique, a renommé la section de la route 375 près du village de Rachel « Extraterrestrial highway » (l'autoroute des extra-terrestres).

Bien que les propriétés fédérales à l'intérieur de la base soient exemptes de taxes, les installations appartenant aux propriétaires privés ne le sont pas. Un chercheur a remarqué que la base ne déclarait qu'une valeur de 2 millions de dollars au percepteur d'impôts du comté de Lincoln, qui est incapable d'en faire l'évaluation, n'ayant pas les accréditations nécessaires pour aller sur le site. Plusieurs résidents du comté se sont plaint que la base était un injuste fardeau pour le comté, compte tenu des coûts élevés de la surveillance policière requise et du peu d'emplois fournis aux résidents du comté - la majorité des employés de la zone 51 provenant de Las Vegas.

La connexion de la zone 51 avec les programmes secrets de recherches en aéronautique ainsi que certains rapports de phénomènes inhabituels ont amené la zone 51 au centre du folklore moderne sur les OVNIs et les théories conspirationnistes. Certaines des prétendues activités incluent:

  • que cette base appartiendrait au Directorate of Science & Technology de la CIA, à Air Force Research Laboratory et aux bureaux d'études secrets comme Lockheed Martin, société américaine d'aéronautique créatrice des réacteurs équipant les avions furtifs tels que le F-22 Skunk Works et Boeing Phantom Works.
  • l'entreposage et l'étude d'appareils extraterrestres (incluant du matériel récupéré de Roswell), l'étude de leur équipage (vivant ou mort), et la fabrication d'appareils basés sur la technologie extraterrestre.
  • le développement d'armement à énergie (pour l'initiative de défense stratégique ou autres) ou d'instruments de contrôle météorologiques.
  • les réunions ou collusions avec des extraterrestres.
  • les diverses activités reliées à un gouvernement mondial secret.

Plusieurs de ces théories concernent des installations souterraines à Groom Lake ou près de Papoose Lake. La majeure partie des installations se trouveraient sous terre et certains hangars abriteraient des monte-charges géants. En 1989, Bob Lazar a prétendu avoir travaillé à Papoose Lake sur les systèmes de propulsion d'une soucoupe volante appartenant au gouvernement américain dans un complexe qu'il nommait S-4.

Une autre théorie veut que le programme Apollo soit une supercherie et que la zone 51 soit l'endroit où l'on aurait filmé l' « alunissage » de 1969. Cette théorie semble basée sur des photos satellites russes qui montrent que certaines portions de la zone 51 et du NTS ressemblent à la surface de la Lune. En 2000, la chaîne de télévision américaine FOX avait diffusé un reportage sur ce sujet et déclara que cette hypothèse est fausse.

D'autres encore prétendent que durant les années 1990, les travaux les plus secrets effectués à Groom ont été déplacés vers d'autres endroits incluant Dugway Proving Ground près de Salt Lake City, Utah ou encore dans la zone 6113 une zone militaire qui serait située en Alaska et que le secret qui continue d'entourer la zone 51 ne serait maintenu que pour induire en erreur les curieux.

Dans le début des années 2000, un des plus habiles hackers du monde, Gary McKinnon soutenant ces théories, a infiltré une centaine d'ordinateurs de la NASA et de plusieurs services militaires dans le but de voler des preuves. Il affirme avoir mis la main sur des documents relatifs à la détention d'une source d'énergie infinie, découverte grâce à des vaisseaux spatiaux extraterrestres

  • Independence Day (1996) : la zone 51 y est représentée comme une base ultra-secrète servant à abriter des recherches sur une race extra-terrestre.
  • Stargate SG1 : la zone 51 est utilisée pour stocker et analyser les technologies d'autres planètes, ramenées par les équipes SG utilisant la Porte des Étoiles. Le SGC lui-même est dénommé « zone 52 ».
  • Smallville : un complexe secret où Lex Luthor, puis Tess Mercer font leurs expériences sur des cobayes humains.
  • Paul (2011) : de Greg Mottola, avec Simon Pegg, Nick Frost et Jason Bateman. Deux nerds entreprennent un road-trip dans la zone 51 où ils rencontrent Paul, un extraterrestre.
  • Doctor Who (2011) : Le Docteur est emprisonné par la CIA dans un hangar de la zone 51, dans le deuxième épisode de la saison 6.

 

 

Posté par John880 à 12:56:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Les 10 plus grands hommes de tous les temps !

 

Robert Wadlow (1918-1940), 2m72

 

John Rogan (1871-1905), 2m64

 

John F Carroll (1932-1969) 2m64

Parimal Chandra Barman (1964-1992) 2m60

 

Vikas Kumar Uppal (1986-2007) 2m51

Don Koehler (1925-1981) 2m49

 

Bernard Coyne (1897-1921) 2m49

Sultan Kosen (1983-?) 2m51

Välnö Myllyrinne (1900-1963) 2m47

Posté par John880 à 12:47:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 7 décembre 2011

Qualification de l'OM en 8ème de final de la Ligue des Champions !

 

 

But du Marseillais André Ayew (au centre), mardi soir sur la pelouse de Dortmund, lors de la sixième et dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Après un début de soirée cauchemardesque, l'OM s'est repris et a remonté un handicap de deux buts pour finalement arracher dans les dernières minutes de la rencontre une victoire (3-2) contre le Borussia Dortmund, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. /Photo prise le 6 décembre 2011/REUTERS/Wolfgang Rattay

 

 L'Olympique de Marseille a remonté un handicap de deux buts face au Borussia Dortmund mardi soir (3-2) pour arracher sa qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions, lors de la dernière journée de la phase de groupes.

Eliminés à quatre minutes de la fin du match, les Marseillais ont décroché la deuxième place du groupe F grâce à un but providentiel de Mathieu Valbuena, qui venait d'entrer en jeu.

Avec dix points engrangés en six matches, soit un de plus que l'Olympiakos le Pirée qui a battu Arsenal 3-1, l'OM gagne le droit de figurer parmi les 16 meilleurs clubs européens pour la deuxième année consécutive.

Les données du problème étaient simples pour ses joueurs: un succès leur assurait la qualification. Ils ont pourtant encaissé deux buts en 32 minutes, avant de revenir au score par Loïc Rémy et André Ayew, puis de l'emporter.

Posté par John880 à 12:38:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

lundi 5 décembre 2011

Une légende du foot brésilien décédé...

 

 

Une des légendes du football brésilien s'est éteinte hier à l'âge de 57 ans, suite à une maladie qu'il a contracté lors du 3 décembre 2011, à l'hôpital Albert Einstein de Sao Paulo, où il été sous assistance respiratoire, suite à une infection intestinale reperée ce jour-là. Surnommé le "Docteur", du à son doctorat qu'il a obtenu en médecine, il était devenu un spécialiste en médecine sportive. C'était aussi un milieu de terrain brésilien redoutable qui aura évolué dans 6 clubs de 1974 à 2004, et ayant inscrit dans sa carrière en 465 matchs, plus de 231 buts. Il était connu aussi pour être le frère ainé de Rai, ancien joueur brésilien, également connu pour avoir jouer au Paris-Saint-Germain de 1993 à 1998.

Posté par John880 à 17:27:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mercredi 30 novembre 2011

Expendables 2 ! C'est pour bientôt;

 

 

 

Les Expendables sont cette fois-ci chargés d'une affaire personnelle. Après que Tool a été assassiné en mission, ses camarades jurent de le venger. Mais ils ne sont pas les seuls à vouloir faire couler du sang. La date de sortie d'ici 2012, en effet toute l'équipe est de retour même si Mickey Rourke est mort, Bruce Willis et Arnold Schwarzenegeer auraient un rôle plus important, Jean Claude Van Damme, Chuck Norris, Scott Adkins et Tom Sizemore seraient également présents plus d'informations prochainement vous serront communiqués !

Posté par John880 à 10:06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

mardi 29 novembre 2011

Undertaker, retour prévu avant Wrestlemania 28

 

Depuis son combat a Wrestlemania 27 face à Triple H qui lui a valu sa 19ème victoire sans défaite, on n'a la plus revu depuis. En effet, il est toujours en convalescence depuis de nombreux mois. Selon le site de la WWE, une rumeur annonce qui serait de retour à partir de l'année 2012, et se serait avant Wrestlemania 28. Plusieurs questions se posent : à quelle date exacte le deadman sera de retour ? Qui sera son prochain adversaire ou sa prochaine rivalité ? Plus d'informations vous seront communiqué lorqsue j'aurai d'autres news sur ce sujet.

Posté par John880 à 12:46:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,